Quoi de mieux qu’une vidéo bien sanguine pour … pour aiguiser son trait ?
Il ne s’agit pas d’hémoglobine mais de dessin à la sanguine.

La sanguine provient d’un minéral qui s’appelle l’hématite et savez-vous que ce mots signifie en grec « sang » ?
On est pas loin de l’hémoglobine parce que l’hématite à la particularité de teinter l’eau en rouge.

Vous l’aurez compris il s’agit d’une vidéo sur les outils des dessins
Et à ce propos j’ai une petite annonce à vous faire à la fin de la vidéo !

Mais revenons au sommaire de la vidéo :

  • On va tester un peu les outils
  • On va voir quel support papier choisir.
  • Et on va faire un dessin

Pour illustrer son usage j’ai choisit de recopier cette photo.

J’aime bien l’idée de mélanger cette technique qui renvoie au dessin des grands maitres de la peinture classique. Parce que ça devrait créer un petit décalage quand je vais dessiner ces personnages issues de la pop culture.

Poison Ivy et Banes, deux personnages charismatiques de l’univers de Batman !

Présentation de la sanguine

Elle se présente en craie, pastel ou crayon.
Elle se prête bien au rendu de la peau du modelé et des volumes.
Sous forme de craie, la sanguine s’étale facilement et a un emploi proche de celui du fusain ou du pastel.

Pour ceux qui veulent faire l’exercice avec moi vous aurez besoin de craie sanguine en bâtonnet ou en crayon.
Là j’ai les deux.
Le crayon me permettra de travailler plus précisément au cours du dessin pour les détails.

D’une craie blanche pour les rehaut de blanc.

Une gomme mie de pain.
Je ne retrouve pas la mienne ducoup je vais faire avec celle-ci

Regardez ce dessin de Michel-Ange :

Il savait l’utiliser pour définir des zones d’ombre portée et donner de la profondeur et du modelé, en mêlant hachures et pointillés.
Et la couleur particulière de la sanguine rend bien le rosée de la peau.
On distingue le volume du corps et les ombres, et toutes les nuances de la carnation, de la plus sombre à la plus claire.

A nous maintenant !

Donc il nous reste plus qu’a choisir le papier.
il faut savoir que le ton et le grain du papier ont leur importance pour le rendu.

Vous pouvez soit le préparer en ajoutant un lavis à la sanguine.
Vous pourrez par dessus exploiter ce fond pour mettre en relief votre sujet.
Le grain du papier est aussi important, prenez du papier à fusain ou à pastel si vous ne trouvez pas de papier spécial sanguine.

Ou plus basiquement des papiers « mix media ».

C’est partie !
On prépare l’esquisse à la sanguine ou au crayon très léger genre un H6 pour construire le dessin.
Ensuite je vais retravailler avec la sanguine pour placer les valeurs sur tout le dessin.

La gomme
Utiliser la gomme mis de pain. Mais vous n’effacerez pas complètement les traits trop fort. Vous enlèverez de la matière. Il s’agit donc de paniers cet outils avec précision.

Voila le résultat !
C’est la fin de cette vidéo, j’espère vous avoir donné envie de testé cette technique

J’en profite aussi pour faire une petite annonce.

Comme vous le savez peut-être, je publie depuis janviers une vidéo par semaine et vous êtes nombreux à les suivre et je vous remercierai jamais assez pour ça !
Et cela m’a donné des idées et l’envie de vous préparer, en complément des vidéos, et spécialement pour mes abonnés

Elle sera disponible dans quelques semaines

 

Intéressé ?
Il suffit de suivre ce lien vous laisser guider

https://wp.me/P33kZh-1qd

A très bientôt !