J’ai été convié au Paris Manga & Sci-fi show à Paris qui s’est déroulé les 6 et 7 février derniers. Pour ceux qui ne connaissent pas, cet évènement est une référence pour les fans de mangas et de science-fiction.

Au programme de cet opus : Du cosplay, des jeux vidéo, des concerts de la BD, du shopping, des stars, bref de quoi satisfaire aisément tout fan de pop culture !

Ce qui est fou, vous le verrez au début de la vidéo, c’est que les visiteurs ne sont pas seulement spectateurs de l’évènement, mais aussi acteurs ! Et c’est ce qui a retenu le plus mon attention.
J’ai donc été convié à faire les portraits des visiteurs en style manga, le tout en 5 minutes !

Certains ont passé des mois à fabriquer le cosplay de leur personnage préféré, chacun avec un style, une coupe de cheveux, son maquillage et son costume.

J’ai pris beaucoup de plaisir à dessiner ces portraits et j’aurais pu en faire toute la journée !
Vous verrez que sur la vidéo la partie crayonnée n’est pas très visible (faute à la luminosité) je n’ai donc conservé que la partie au feutre.

image-de-une-le-corps-en-mouvement-dessinerenligne.com-891-2

Niveau : Intermédiaire
Support de cours sous forme d’activité à télécharger à la fin de l’article pour refaire chez vous en 3 étapes progressives, comme expliqué dans la vidéo.


Il y a deux façons d’aborder le corps en mouvement :

1 – En dessinant le personnage de tête, ce qui demande une connaissance en anatomie et en perspective pour imaginer le corps en mouvement. Si vous avez des connaissances en anatomie cet article vous sera tout de même profitable, dans le cas ou les poses que vous imaginez et dessinez semblent figées.

2 – En observant et en dessinant d’après nature des corps en mouvement. Et cela même en ayant une connaissance approximative voir aucune de l’anatomie.

Si vous commencer à dessiner les personnages, ou souhaitez aborder l’anatomie, il est plus aisé pour vous de commencer par aborder le corps en mouvement par l’observation et la copie d’après nature comme nous allons le faire dans cet article.

Pourquoi ?

Vous développerez votre sens de l’observation, ce qui aura un impact sur la précision de votre trait. Vous allez trouver le “traits juste” plus facilement, ce qui favorisera votre aisance et votre rapidité d’exécution.

Avant d’aller plus loin, je vous recommande de regarder cette vidéo en slow motion. tout est filmé au ralenti, un rythme idéal pour voir comment le mouvement du corps se décompose :

Celle là est pas mal, vous pouvez mettre pause et faire beaucoup de croquis, il y a une variété de mouvement et d’attitude à copier

 

 

En voici une autre si vous le souhaitez

 

Cette impression de mouvement apparaîtra à votre capacité à tracer une ligne souple et fluide. De plus les vidéos de danse ci-dessus et celle de Jet Li ci-dessous nous serviront de référence : moi pour vous montrer, expliquer et vous pour faire l’activité à la fin de l’article. Avec l’activité à télécharger vous allez appréhender le corps dans beaucoup de positions et avec plusieurs points de vus :

  • Cela vous aidera à dessiner les raccourcis (avant bras seulement visible, le reste est caché par le corps. La cuisse et le pieds sont visible mais le tibia est caché parce que la jambe est pliée).
  • A Observer l’expressivité des corps et détecterez les lignes de force présente dans le modèle que vous observez, cela sera d’autant plus facile grâce aux vidéos en slow motion (vidéo au ralentit) qui sublime le mouvement des danseurs.

De cette façon vous aborderez, le cas échéant, l’anatomie de façon plus vivante par la suite.

Akira Toriyama, disait dans une interview qu’il avait beaucoup de mal à dessiner les corps de ses personnages en mouvement quand il avait commencé sa série Dragon Ball Z. Pour remédier à cela il eut la bonne idée de regarder les films de Kung Fu pour décortiquer les scènes de combats et ainsi donner vie à ses personnages en mouvement. Cela lui a également permis de donner aux combats une lisibilité par une mise en scène claire de l’action. Sans lire les dialogues, nous pouvont comprendre tous les coups et les différentes tactiques de combat de chaque personnage.

 

Dans cette vidéo je vais faire la même chose, en mettant pause je dessine sur le vif le personnage sans trop rentrer dans les détails pour me concentrer sur les lignes de forces et l’aisance de mon traits. J’utilise un crayon HB et un crayon gras HB6 pour les masses (zones sombres), l’idée est de privilégier sa qualité d’observation pour dessiner. C’est parti !

Commencer dès maintenant l’activité à faire chez vous

En téléchargeant la fiche action vous pourrez tester en 3 étapes progressives le dessin du corps en mouvement !

art-duchamp-dessinerenligne

Niveau : pour débutant


Cette série d’articles tente de donner un aperçu succinct de la notion d’art en occident. Depuis sa création jusqu’à nos jours. Dans le but de donner des clefs de lecture sur l’art en général et de comprendre où nous en sommes aujourd’hui.

Une loi simple et révolutionnaire introduite par Duchamp : c’est le regardeur qui fait l’oeuvre.

duchamp-dessinerenligneMarcel Duchamp, « Porte Bouteille », 1964, version perdu de l’original de 1914. Marcel Duchamp, « Roue de bicyclette », 1913, © 2000 Succession Marcel Duchamp, ARS, N.Y./ADAGP, Paris

Avant 1914, avant le début de la guerre, l’art (les expressions artistiques) est fortement remis en question, il y a une émulation et des transformations majeurs d’où vont Read More

perso-img-a-la-une-dessinerenligne.com

Niveau : intermédiaire
Support de cours sous forme d’activité à télécharger à la fin de l’article pour créer votre personnage.


Pour lire la première partie de l’article cliquez ici

Votre personnage est maintenant prêt ! Tout est imaginé, jusqu’aux plus petits détails. Même si vous avez une foule de détails sur ses compétences, son histoire etc… vous ne les représenterez pas tous, tout de suite. Ils sont néanmoins utiles parce qu’ils aident à faire des choix lorsque vous allez le dessiner. Des choix cohérents avec l’histoire et l’univers que vous avez imaginé (même si c’est encore vague).

Vous savez ou vous allez, tout est dans votre tête, vos idées sont bien structurées, c’est magnifique ! Il ne reste plus qu’à mettre en “forme” tout ces mots. (Si vous débarquez et ne comprenez pas de quoi je parle, rendez vous ici pour lire la partie 1 )

Les détails du personnages

Vous avez sans doute une image du personnage en tête. N’y accordez pas trop d’importance pour le moment. Dans un premier temps, nous allons partir des informations contenues dans la fiche du personnage. Elle vous donne beaucoup d’informations, dont environ plus de la moitié ne peuvent être représentées (Sagacité, parler des langues étrangères, avoir des connaissances en civilisation ancienne, etc ). Cependant, elles apparaîtront quand vous déciderez de raconter une histoire, ou de mettre votre personnage en scène dans une illustration.

L’autre moitié des informations permettent de représenter le personnage. En regardant les liens entre les plus fortes caractéristiques et compétences, vous allez avoir la base de votre personnage. Et normalement dans les finitions du personnage, vous avez noté des détails de look, cheveux, sexe, âges, des détails physiques, qui vous serviront pour la suite.

Comment les dessiner ?

Dans une sorte de dessin technique (modèle dans la fiche action ci-dessous à télécharger), sur un corps aux proportions génériques, vous allez dessiner ce qui caractérise votre personnage, toujours en partant de votre fiche, souvenez-vous, vous avez noté des valeurs à coté de chaque caractéristique et compétence, utilisez les plus fortes.

Puis, tentez d’ajouter à vos caractéristiques les plus importantes, un maximum de détails secondaires (toujours issus de votre fiche) à votre dessin.

Vu qu’il s’agit ici de conception (concevoir votre personnage), n’ayez pas peur du tâtonnement. Vous n’y arriverez pas du premier coup et vous vous rendrez compte par vous-même que vous avez besoin de diversifier les tests, recommencer, ajuster, faire des choix et voir que certaines choses marchent mieux que d’autres… Ainsi, vous allez développer et enrichir votre personnage et peut-être revoir certaines choses et revenir sur votre fiche pour affiner votre description pour plus de cohérence.

La silhouette du personnage

perso-3-dessinerenligne perso-2-dessinerenligne perso-1-dessinerenligne

Ici, il s’agit de prendre un peu de distance avec l’étape précédente. Comme dans une sorte de dé-zoome, on s’éloigne du personnage pour regarder son aspect général et sa silhouette. Comme le ferait un couturier, qui va commencer par regarder ce que génère comme silhouette tel type de vêtement avec tel tissu et telle couleur. L’analogie s’arrête là, puisque un couturier se base sur des corps sveltes et grands pour dessiner ses vêtements.

Contrairement à lui, il est possible pour nous de varier les morphologies pour que la silhouette de votre personnage soit unique. Servez-vous des choses que vous avez noté sur le look, la corpulence, la taille et l’attitude pour la dessiner. Et c’est ici que l’image du personnage que vous aviez dans la tête au début vous servira. Comme pour la première étape, varier, tester, pour concevoir.

 

Finition du personnage

perso-4-dessinerenligne

Maintenant que vous avez travaillé les détails et la silhouette, il serait bienvenue de mettre tout ça au propre ! Vous n’avez plus qu’à reporter vos esquisses sur une feuille en dessinant votre personnage de face, dos et profil. Maintenant, vous avez votre personnage. Il ne manque plus qu’à le mettre en scène. Et ça tombe bien puisque vous savez dans quel univers se situe votre personnage !

Selon moi, c’est la partie la plus intéressante. Vous êtes littéralement en train de créer quelque chose. Vous cherchez, vous tâtonnez, vous y repensez avant de dormir, vous imaginez déjà en faire une histoire. L’ayant fait moi même, le personnage a pas mal tourné dans ma tête ! Cela est d’autant plus plaisant quand vous savez ou vous allez.

Terminer votre personnage avec la fiche action 

Créez votre personnage en téléchargeant la fiche action pour la recevoir par mail. Vous aurez également les détails pour participer et bénéficier d’un avis sur votre personnage si vous le désirez

Besoin d’un avis sur votre personnage ?

Les inscriptions sont cloturées
Étant curieux de découvrir vos personnages, envoyez-moi les fiches personnages. Ils feront l’objet d’une vidéo dans laquelle je répondrai à vos questions et donnerai quelques recommandations si besoin. Voici les conditions pour que je puisse vous répondre en vidéo  :

  • La fiche de votre personnage écrite et lisible (cf article 1)
  • La fiche de votre personnage dessiné (cf article 2)
  • Et votre question la plus claire et compréhensible possible (si vous en avez une)

Je tirerais au sort 5 propositions. Vous serez cités bien sûr puisque qu’il s’agit de vos créations. 
Vous avez jusqu’au dimanche 26 AVRIL minuit pour envoyer vos dessins.
Les inscriptions sont cloturées

Pour créez votre personnage inscrivez-vous ci-dessous


Et je ferai éventuellement un article avec les dessins de tout le monde pour que chacun puisse voir le travail de l’autre 😉
A très vite

Paul

art-dessinerenligne

Niveau : pour débutant


Cette série d’articles tente de donner un aperçu succinct de la notion d’art en occident. Depuis sa création jusqu’à nos jours. Dans le but de donner des clefs de lecture sur l’art en général et de comprendre où nous en sommes aujourd’hui.

Début du 20eme siècle : Changer les codes de la représentation et les rendre à la limite de l’identifiable.

Une toile est un manifeste pour la modernité et va être fondatrice pour les avant-gardes. Il s’agit des “Demoiselles d’Avignon” peinte en 1907 et révélée au public trente ans plus tard à New York en 1937.

picasso-demoiselle-avignon-dessinerenlignePicasso « Les Demoiselles d’Avignon » 1907

La surface à l’aspect froissé d’un vitrail, avec des angles multiples, des perspectives diverses qui s’entrechoquent et l’aspect sauvage des masques africains apportent une réalité fragmentée. Tout cela concourt à une innovation dans la représentation, d’où son importance. A posteriori, il y aura un avant et un après, dans le reclassement du goût. Cette toile fut cependant regardée comme monstrueuse par Read More

art
tankgirlz-dessinerenligne.com

Niveau photoshop : avoir déjà ouvert une image dans photoshop et créer un claque
Support de cours : le fichier photoshop utilisé dans le tuto est disponible en téléchargement à la fin de l’article.


Dans cette vidéo vous verrez comment numériser et retoucher votre dessin dans photoshop. Vous allez voir comment le nettoyer, rehausser les contrastes et accentuer un peu les traits de crayons. Et pour finir, on va ajouter un lavis monochrome sépia au dessin.

Le matériel

  • Photoshop à partir de la CS4
  • Un scanner
  • Une tablette graphique. J’utilise la Wacom Intuos 4
    Si vous n’avez pas de tablette vous pouvez tout faire à la souris. Vous mettrez un peu plus de temps dans la dernière partie sur l’utilisation des pinceaux.

Etape 1
Scanner et ouvrir le dessin dans Photoshop. + 4 raccourcis indispensables

Les infos ci-dessous sont également dans la vidéo

Scanner

Regardez dans les réglages de votre logiciel de scanner, au moment de numériser vous aurez des options pour le paramétrer.
Voici les réglages de base pour scanner ou numériser un dessin :

Résolution : 300dpi/ppp
Mode couleur : niveau de gris (s’il n’y a pas de couleurs). Pourquoi ? Même si votre dessin est en noir et blanc, le scanner va interpréter votre dessin en couleur. il va donc afficher des pixels de couleurs pour créer toutes les nuances de gris qui apparaissent sur votre dessin. Pour n’avoir que les nuances de gris, mettre en niveau de gris.

Les 4 raccourcis photoshop

Pour travailler de façon fluide dans photoshop voici les raccourcis les plus utilisés.

Pour zoomer sur mac

Pour zoomer : cmd +
Pour dé-zoomer : cmd –

Pour zoomer sur Pc

Ctrl +
Ctrl –

Mettre en plein écran le dessin

Appuyer sur F
Pour se balader dans le dessin sans changer d’outil : maintenir la touche “espace” enfoncé + clique gauche de la souris pour se déplacer dans le dessin

 

Etape 2
Nettoyer le dessin et rehausser les traits du dessin

Pour nettoyer le dessin, j’utilise l’outil « Tampon » et pour rehausser les traits du dessin, l’outil « Réglage »

 

 Etape 3
Ajouter un lavis numérique sépia. Enregistrer et exporter votre dessin

Nous allons ajouter différentes teintes et nuances monochromes au dessin. Par la suite, nous verrons comment donner au dessin un aspect sépia. Pour cela, nous allons utiliser et combiner 3 outils :

  • Le dégradé
  • Le masque
  • Le pinceau

Sublimez vos dessins dès maintenant !

Pour refaire le tuto chez vous, téléchargez le fichier source en psd avec tous les calques de réglages.

 

dessinerenligne.com

Niveau : pour débutant


Cette série d’articles tente de donner un aperçu succinct de la notion d’art en occident. Depuis sa création jusqu’à aujourd’hui. Dans le but de donner des clefs de lecture sur l’art en général et de comprendre où nous en sommes aujourd’hui.

La rencontre des autres civilisations : l’exotisme et le pittoresque.

Les 15e et 16e siècles sont des périodes de grandes découvertes et conquêtes occidentales. C’est un temps d’échange fort. Nous avons vue précédemment que l’histoire des civilisations n’est qu’une suite Read More